Fini les goulots d’étranglement avec une robotisation qui va de l’usinage au contrôle final

Fini les goulots d’étranglement avec une robotisation qui va de l’usinage au contrôle final

Les machines ne génèrent des profits que si elles produisent, le jour, la nuit, pendant le week-end… Encore faut-il réunir toutes les étapes d’un process complet dans un même concept, pour ne pas être tributaire du maillon faible et des inextricables goulots d’étranglement.

Dans cette logique, Erowa présentera la première machine de contrôle 3 D conçue pour la production sans présence opérateur ! L’accès et le pilotage de Erowa QI s’inscrivent dans le fonctionnement d’un atelier flexible avec superviseur et robot d’alimentation.

Pour Thierry CHARDON, il ne s’agit pas d’une utopie mais bien de se projeter sur un besoin avéré de désengorger une production. La demande de traçabilité dans les secteurs à haute technologie comme l’aéronautique suppose un contrôle parfois systématique des pièces. L’intégration d’une machine de contrôle dans une cellule multimachines répond à deux objectifs de productivité majeurs :

  • disposer d’un volume d’heures étendu de contrôle : jusqu’à atteindre 8 760 heures par an en cohérence avec les temps de production de la cellule automatisée
  • traiter un processus de fabrication dans sa totalité (usinage, contrôle, marquage, lavage…) pour en optimiser les coûts, la fluidité et la gestion des délais.

Il va de soi, qu’un contrôle en bout de ligne va permettre également de gérer en temps réel toute dérive constatée sur la pièce finie. La réduction des rebuts et la réactivité pour corriger les paramètres sont également des sources de productivité et de rentabilité. Elle autorise une production maîtrisée, plus fluide, sans goulot d’étranglement.

A5_A

Une gamme de robots qui s’enrichit

A côté d’un Robot Compact Erowa, le dernier né de la gamme Robot Dynamic, ERD 500 démontrera ses qualités XXL. Dédié à l’alimentation de pièces ou palettes jusqu’à 500 kg, Robot ERD 500 peut accéder sur tout type de machine, même d’un accès difficile. Ce robot est extensible et évolutif. Il fonctionne sur base fixe ou sur rails pour la desserte de 1 à 8 machines.

Un premier robot pour les PME

L’arrivée d’un robot devient un cercle vertueux de création de valeur et d’emploi dans une PME. EROWA est capable de définir des solutions d’automation personnalisée avec pour objectif d’atteindre un retour sur investissement autour de un an (voire 6 mois) en s’appuyant sur le savoir-faire en production de l’utilisateur. Cette approche a bâti la réputation de EROWA, leader en optimisation des machines outils et environnement. Partenaire du plan gouvernemental d’aide Robotstart PME pour l’acquisition d’un premier robot, EROWA vous accompagne au cœur des processus pour l’amélioration de :

  • la prise de pièce, standardisation des transferts de poste à poste (stratégies de production-usinage),
  • l’automatisation (gestion pièces, outils, programme, surveillance/sécurité)
  • l’organisation appropriée au métier de chacun, mise en route, formation et accompagnement, montée en charge.

Autres articles conseillés

En savoir plus >